11011083_821542937922505_1356997648123071285_n

Issu d’une famille de musiciens, Manudigital commence la basse à l’âge de treize ans, accompagné de ses deux frères guitaristes.
Il intègre son premier groupe de reggae « Jharmony  » en 1994 grâce auquel il découvre la scène et le public. Rejoignant d’autres formations, il fait ses premières armes sur les scènes yvelinoises.
Attiré depuis toujours par la culture jamaïquaine et sa profusion de styles et de formes, ManuDigital décide de monter, accompagné de quelques proches, son propre Sound System  » Digital Sound « . Il en occupe la place de Selecteur et fait ses preuves pendant plus de quatre ans dans une émission radio hebdomadaire dédiée au reggae  » Ragga Addiction  » sur la radio RVVS 96.2 FM.
A l’âge de 19 ans, la passion et l’envie de se professionnaliser lui font intégrer une grande école de jazz  » L’American School Of Modern Music  » de Paris pour perfectionner son jeu. Il en sort quatre ans plus tard enrichi de théories et de techniques issues de tous les univers musicaux.

Parallèlement à sa formation, ManuDigital accompagne en live les plus grands noms du reggae francophone qu’il soit aux platines ou derrière son instrument comme Tonton David, Daddy Nuttea, Brahim, Fefe Typical, Big Red, et s’affirme en tant que bassiste professionnel.

Également compositeur, il participe à l’enregistrement de nombreux albums, singles, 45 tours internationaux et francophones. Mélomane et versatile, il évolue au fil des rencontres dans de nombreux styles musicaux lui permettant d’écumer les plus grandes scènes françaises. En 2010, il entre comme bassiste titulaire dans un groupe de renommée internationale « Babylon Circus » grâce auquel, il se produit dans de 25 pays dans le cadre de la tournée  » la Belle Etoile « .

À partir de 2012 ManuDigital s’affirme de plus en plus dans le milieu du reggae en tant que compositeur « Riddim Maker ». Il créer des concepts comme les ‘Digital Session’  où le beatmaker s’entoure d’artistes français et internationaux comme Pupajim, General Levy ou encore Soom T, sur un riddim joué avec le mythique « Sleng Teng Keyboard » (Casio MT40).

11822494_867237173353081_8255563383002282612_n

Fin 2013 après avoir réalisé des morceaux pour Biga*Ranx comme « Storm Dance » sur l’album « Good Morning Midnight« , ils partent ensemble en tournée dans toute la France. En 2014 ManuDigital enchaine avec la réalisation du troisième album de Biga*Ranx « NightBird » et continue d’écumer les scènes de France ainsi que les plus gros festivals. Parallèlement, ManuDigital est très actif en studio et compose de nombreux albums et single pour des labels tel que : X Ray Production, Baco Records, Flash Hit Records, Jamafra Records Tiger Records, Iris Ites, Greatest Friends,….

Grâce à son savoir-faire ManuDigital collabore avec des grands noms du reggae international comme Sizzla, Jah Mason, Skarra Mucci, General Levy, Mr Perfect, Turbulence, Bush Man, Lt Stitchi, Papa Michigan, Jah Vinci, Chezidek, Queen Omega …

10534717_848955441847921_8422978954189177170_n

2015 signe un tournant dans la carrière de Manudigital. Il connaît un grand succès grâce à ses nouveaux concepts vidéo comme les Inna Mi Room et Back Inna Days, élaborant ses remix dans son studio.

En octobre de cette même année sortira le premier volume d’une série d’EP intitulé « Digital Lab » dont chaque maxi sera composé de titres en collaborations avec différents MC.

En 2016, Manudigital prendra la route pour une tournée mondiale afin de défendre son propre projet live-vidéo. Un concept audacieux et  ultra novateur mélangeant un live machine à une création vidéo originale. Le célèbre beatmaker ne se contente pas de jouer sa musique en live mais projette également sur écran des images exclusives de ses collaborations avec différent chanteur, qui donne un côté interactif et nous permet de plonger toujours plus dans l’univers de ManuDigital.